Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

charleroi-sud - Page 2

  • Les correspondances en matinée

    A partir de la mi-décembre, le nouveau plan de transport de la SNCB entraînera pour les navetteurs de la ligne 130A quelques changements d’habitude, surtout s’ils poursuivent leur voyage en train au-delà de Charleroi-Sud. Il faut savoir que ce sont les horaires de tous les trains du réseau qui ont été revus en profondeur. Les correspondances s’effectueront donc avec un timing différent.

    En partant de chez vous le matin, entre Erquelinnes et Marchienne-Zône, vous prendrez peut-être le train 4757 à destination de Charleroi-Sud :

     

    07:04     L 4757                    CHARLEROI-SUD

    S’arrête à : Erquelinnes-Village 07:07, Solre-sur-Sambre 07:10, Labuissière 07:13, Fontaine-Valmont 07:16, Lobbes 07:20, Thuin 07:23, Hourpes 07:29, Landelies 07:33, Marchienne-Zône 07:37, Charleroi-Sud 07:43

     

    J’ai choisi ce train car c’est celui qui, le matin, est le plus fréquenté. A l’heure actuelle, il est d’ailleurs le seul à être assuré par une automotrice quadruple (le « train rouge », disent certains). Je le prends parfois et poursuis mon trajet vers Bruxelles. Je ne suis pas le seul dans le cas. D’autres navetteurs poursuivent, eux, vers Ottignies, Namur ou Mons.

    [ci-dessous: Il est presque 7 heures du matin le vendredi 6 juin 2014. L'automotrice quadruple 823 vient d'arriver à Erquelinnes et s'apprêtera bientôt à assurer le train L 4757 en direction de Charleroi-Sud.] 

    ligne 130a,correspondances,décembre 2014,charleroi-sud,erquelinnes,bruxelles,mons,namur,liège,ottignies

    Correspondances à Charleroi-Sud, trains au départ

    Si tout a bien été jusque-là, vous vous trouvez donc à Charleroi-Sud à 07h43. Voici ce que vous pourrez voir sur les écrans de la gare renseignant les trains au départ.

     

    07:47     P 7724                   BRUXELLES-MIDI   SCHAERBEEK

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 07h51, Luttre 08h01, Nivelles 08h11, Braine-l’Alleud 08h22, Bruxelles-Midi 08h40, Bruxelles-Central 08h45, Bruxelles-Nord 08h50, Schaerbeek 08h57

     

    07:48     IC 3828                  LA LOUVIERE-SUD   MONS

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 07h52, La Louvière-Sud 08h06, Mons 08h22

     

    07:51     L 4578                    FLEURUS   BASSE-WAVRE

    S’arrête à : Charleroi-Ouest 07h54, Lodelinsart 07h59, Fleurus 08h05, Ligny 08h10, Tilly 08h15, Villers-la-Ville 08h19, La Roche (-en-Brabant) 08h23, Faux 08h25, Court-Saint-Etienne 08h29, Céroux-Mousty 08h32, Ottignies 08h37, Limal 08h42, Bierges Walibi 08h45, Wavre 08h47, Basse-Wavre 08h50

     

    07:52     IC 906                    TAMINES   NAMUR

    S’arrête à : Tamines 08:02, Namur 08:22

     

    07:53     L 4257                    LA LOUVIERE-SUD    MANAGE   LUTTRE

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 07h57, Forchies 08h04, Piéton 08h07, Carnières 08h11, Morlanwelz 08h14, La Louvière-Sud 08h19, La Louvière-Centre 08h25, Manage 08h34, Godarville 08h51, Gouy-lez-Piéton 08h55, Pont-à-Celles 08h59, Luttre 09h02

     

    07:54     IC 2007                  BRUXELLES-MIDI   ANVERS-CENTRAL

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 07:59, Luttre 08h09, Nivelles 08h19, Braine-l’Alleud 08h30, Bruxelles-Midi 08h47, Bruxelles-Central 08h53, Bruxelles-Nord 08h58, Malines 09h16, Anvers-Berchem 09h32, Anvers-Central 09h38

     

    08:11     IC 929                    LA LOUVIERE-SUD   MONS   TOURNAI

    S’arrête à : La Louvière-Sud 08h27, Mons 08h42, Saint-Ghislain 08h53, Tournai 09h15

     

    08:14     IC 3807                  NAMUR   LIEGE-PALAIS

    S’arrête à : Châtelet 08h19, Tamines 08h26, Auvelais 08h29, Jemeppe-sur-Sambre 08h34, Namur 08h50, Andenne 09h06, Huy 09h17, Flemalle-Haute 09h30, Liège-Guillemins 09:42, Liège-Jonfosse 09h48, Liège-Palais 09h52

     

    08:15     IC 3908                  WALCOURT   COUVIN                   

    S’arrête à : Berzée 08h32, Walcourt 08h36, Philippeville 08h49, Mariembourg à 08h59, Couvin 09h07

     

    08:18     L 4557                    TAMINES   NAMUR   JAMBES

    S’arrête à : Couillet 08h23, Châtelet 08h27, Le Campinaire 08h31, Farciennes 08h33, Aiseau 08h36, Tamines 08h38, Auvelais 08h42, Jemeppe-sur-Sambre 08h46, Moustier 08h50, Franière 08h54, Floreffe 08h58, Flawinne 09h02, Ronet 09h05, Namur 09h09, Jambes 09h19

     

    08:24     IC 4508                  BRUXELLES-MIDI   ANVERS-CENTRAL

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 08h29, Luttre 08h39, Nivelles 08h49, Braine-l’Alleud 09h00, Bruxelles-Midi 09h17, Bruxelles-Central 09h23, Bruxelles-Nord 09h28, Malines 09h46, Anvers-Berchem 10h02, Anvers-Central 10h08

     

    08:37     IC 4008                  NIVELLES   BRUXELLES-LUXEMBOURG

    S’arrête à : Marchienne-au-Pont 08h41, Roux 08h46, Courcelles-Motte 08h50, Luttre 08h54, Obaix-Buzet 08h59, Nivelles 09h05, Lillois 09h12, Braine-l’Alleud 09h16, Waterloo 09h21, Rhode-Saint-Genèse 09h26, Linkebeek 09h31, Saint-Job 09h34, Vivier d’Oie 09h37, Boondael 09h40, Etterbeek 09h45, Bruxelles-Luxembourg 09h50

    ligne 130a,correspondances,décembre 2014,charleroi-sud,erquelinnes,bruxelles,mons,namur,liège,ottignies

    [ci-dessus: Surprise ce soir en gare de Charleroi-Sud, où c'était une automotrice Desiro qui s'apprêtait à s'élancer vers Erquelinnes sur le coup de 19h21, en lieu et place de l'habituelle automotrice classique...] 

    Remarques et observations

    1. La grande nouveauté de ce plan de transport, au départ de Charleroi-Sud, est l’introduction d’une troisième relation horaire vers Bruxelles. Elle ne passera toutefois pas par la Jonction Nord-Midi, mais basculera, à hauteur de Linkebeek, vers la ligne 26 pour aboutir à Etterbeek et Bruxelles-Luxembourg. La relation, avec départ à Charleroi-Sud toutes les heures :37, aura comme autre particularité d’être classée en InterCity, alors que les trains rouleront en omnibus (les points d’arrêt de De Hoek et Holleken n’étant toutefois pas desservis). A terme, cette relation devrait être prolongée vers Bruxelles-National-Aéroport. Autre particularité, elle établira une liaison cadencée directe vers le point d’arrêt d’Obaix-Buzet, entre Luttre et Nivelles, qui a été notoirement mal desservi depuis des années.
    2. La ligne 132 (Charleroi-Walcourt-Couvin) est celle qui sera la plus affectée par le nouveau plan de transport. Les « petits » points d’arrêt de Jamioulx, Beignée, Ham-sur-Heure, Cour-sur-Heure, Pry et Yves-Gomezée ne seront tout simplement plus desservis au départ de Charleroi-Sud entre le train IC3907 de 07h06 et le train P8710 de 15h44 (pour Jamioulx, Beignée, Ham-sur-Heure et Cour-sur-Heure) voire le train P8711 de 16h49 (pour Pry et Yves-Gomezée) !
    3. Il n’y aura, à partir de décembre 2014, plus de liaison directe, au départ de Charleroi-Sud, vers Braine-le-Comte. Pour se rendre à Ecaussinnes ou Braine-le-Comte, il faudra prendre le train vers La Louvière-Sud pour aller chercher la correspondance avec la train à destination de Bruxelles et Turnhout. Pour se rendre à Familleureux ou Marche-lez-Ecaussinnes, il faudra d’abord se rendre à Manage.
    4. De même, les gares situées entre La Louvière-Sud et Mons ne seront plus desservies directement au départ de Charleroi-Sud. Pour se rendre à Bracquegnies, Thieu, Havré, Obourg et Nimy, il faudra d’abord se rendre à Mons avec le train IC à destination de Tournai, puis rebrousser chemin en prenant un train L de la liaison Quévy-La Louvière-Sud.
    5. Les gares de Blaton, Péruwelz et Antoing ne seront également plus desservies directement au départ de Charleroi-Sud. Pour s’y rendre, il faudra prendre le train IC à destination de Tournai, descendre à Saint-Ghislain et attendre la correspondance avec le train L Grammont-Ath-Mons-Tournai.
    6. Rappelons qu’un des objectifs du nouveau plan de transport est de garantir une meilleure ponctualité sur l’ensemble du réseau. Cela passera toutefois par un allongement des temps de parcours de la plupart des trains, souvent de l’ordre de quelques minutes. Ainsi, à partir de décembre, il faudra compter 1h04 pour effectuer le trajet Charleroi-Sud-Bruxelles-Nord, contre 55 minutes actuellement. Le meilleur temps de parcours vers Liège-Guillemins sera de 1h28,  contre 1h13 actuellement.
    7. La durée des correspondances changera également à la mi-décembre. S’il vous faut aujourd’hui attendre 15 minutes à Charleroi-Sud entre l’arrivée du train d’Erquelinnes et le départ de celui pour Liège-Guillemins, il faudra attendre 31 minutes entre les deux trains à partir du 15 décembre. A l’inverse, là où vous disposez à l’heure actuelle de 17 minutes avant le train pour Mons, vous n’aurez plus que cinq minutes de correspondance dans quelques mois. 

     

  • Une demi-victoire?

    Le conseil d’administration de la SNCB a entériné le nouveau plan de transport qui entrera en vigueur mi-décembre de cette année. Le plan adopté tient compte de certaines réclamations émises par les associations de voyageurs. Lors d’une nouvelle série de road shows fin juin, la SNCB a présenté, province par province, un aperçu des dernières modifications apportées aux nouveaux horaires.

    Pour ce qui est de notre ligne 130A, on peut parler d’une demi-victoire. En décembre 2014, le dernier train pour Erquelinnes au départ de Charleroi-Sud partira en semaine à 19h55. C’est mieux que les 18h54 annoncés plus tôt, mais tout de même. Malgré l’ajout d’un train en matinée, ce nouveau plan de transport marquera un recul, un déclin inquiétant pour la ligne. Cette réduction de l’offre découragera-t-elle encore plus de travailleurs et d’étudiants à prendre le train ? Il faut le craindre… Mais j’aimerais qu’on se batte ensemble pour inverser la vapeur !

    [ci-dessous: Vue du point d'arrêt de Solre-sur-Sambre, prise depuis le passage à niveau en 2008.]

    ligne 130a,sncb,gares,trains,charleroi-sud,erquelinnes

    Pourquoi la SNCB supprime-t-elle des trains sur notre ligne ?

    Parce que notre ligne d’Erquelinnes à Charleroi est une petite ligne. Parce que nous ne sommes pas assez nombreux à prendre le train. Parce que la SNCB doit bien gérer une enveloppe fermée. Parce que la notion de service au public s’érode. Parce que certaines personnes prennent des décisions sur base de statistiques et non en termes d’impact social.

    Comment puis-je voir à quoi ressemblera mon trajet à partir de la mi-décembre 2014 ?

    Suite aux road shows, la SNCB a mis en ligne sur son site un indicateur reprenant tous les horaires qui entreront en vigueur le 15 décembre. Comme vous le constaterez rapidement, les horaires changeront en profondeur. Les trains ne quitteront plus Charleroi du tout aux mêmes heures, qu’ils partent vers Bruxelles, Ottignies, Namur ou Mons.

    Que faire pour retrouver un jour des trains en soirée entre Charleroi et Erquelinnes ?

    Il n’y a plus grand-chose à faire pour l’immédiat. Mais il est essentiel de poursuivre le combat pour qu’un jour, le plus vite possible, on retrouve une offre de trains raisonnable en soirée. C’est presque une cause perdue, en regard de l’histoire ferroviaire en Belgique, mais il existe des exemples de combats réussis dans les pays voisins. En tout cas, cet objectif passera par une promotion des transports en commun, et du rail en particulier auprès de la population. Ce blog s’inscrira donc dans la longueur.

    Help me !

     

    Je n’y arriverai pas tout seul. Envie de vous mouiller avec moi ? Dites-le moi, et on en parle.

  • Croiser les doigts, mais pas les bras

    La pétition a été remise à la SNCB ce week-end avec une argumentation pour le maintien des trains en soirée sur la ligne 130A et pour de meilleures correspondances à Charleroi-Sud avec les trains de la relation IC Lille-Namur. Cela ne vous empêche pas de continuer à la signer car elle reste ouverte sur le site, et qu’elle concerne toute la région. Que nous réserve la vie ? Arrivera peut-être le jour où vos enfants, vos petits-enfants, devront prendre les transports en commun pour aller de Landelies ou Labuissière à Charleroi au jour le jour… 

    Il faudra sans doute attendre septembre pour avoir de vraies nouvelles – bonnes ou mauvaises. Sans pour autant mettre une croix sur juillet et août, il faut admettre que l’été va ralentir les choses, tant sur le plan de la mobilisation que sur celui de l’examen par la SNCB. Ce sera peut-être, pourtant, l’occasion de faire des vagues, en multipliant les courriers et en interpellant les média. 

    J’attendrai peut-être juste la fin de la Coupe du Monde. Si les Diables la remportent – pourquoi pas, hein ? -, j’ajouterai  une revendication pour demander la mise en circulation sur la ligne d’une automotrice repeinte aux couleurs du drapeau belge… 

    Et pour passer le temps, je vous parlerai de votre ligne de train, en passant de gare en gare en textes et en images… 

    pétition,ligne 130a,train,sncb,charleroi-sud

    [ci-dessus: Le point d'arrêt de Hourpes, ici photographié le 20 octobre 2008.]

  • Le mystère des trains vides

    Il y a trois ans, j’ai passé deux nuits à la Clinique Saint-Joseph de Lobbes après être tombé d’une échelle. La Clinique borde le chemin de fer et, sans vraiment tendre l’oreille, on peut discerner, entre les bips des appareils médicaux, le passage des trains vers Erquelinnes ou Charleroi-Sud. A leur façon, les automotrices rythment le temps, aident à compter les heures avant les prochaines visites. Lorsqu’on connait leurs horaires, on sait quand la dernière est passée et quand la nuit s’installe sur la ligne et dans la chambre.

    ligne 130a,lobbes,trains vides,gare,sncb,charleroi-sud,erquelinnes

    (ci-dessus: La gare de Lobbes jouxte la Clinique Saint-Joseph. Photo prise le 1er janvier 2007.)

    La dernière automotrice du jour est un train roulant à vide, pas en service commercial. Parfois, le conducteur a éteint l’éclairage des voitures. Parfois pas. Ce qui est sûr, c’est que le train roule, avec un conducteur et – il faut le supposer – un accompagnateur, une accompagnatrice peut-être, rentrant au dépôt, à Charleroi, pour reprendre la voiture. Il n’y a aucun voyageur, pas d’arrêt en gare, juste une automotrice filant comme pour en finir avec le jour.

    Il en va de même le matin. Ils sont trois, aux petites heures, les trains vides qui filent vers Erquelinnes sans abonnés à bord. Leur seul service commercial sera celui qui chargera les travailleurs matinaux, les étudiants aux longs cours, vers Charleroi, après le changement de poste de conduite. A la Clinique, ces deux matins-là, ils m’ont réveillé gentiment. Mais après le petit-déjeuner, je me suis demandé où se trouvait la logique financière en la matière. Un train un peu occupé n’est-il pas plus rentable qu’un train roulant à vide, sur un parcours donné, à une heure donnée ?

    La Belgique a beau être la patrie du surréalisme, il doit y avoir une explication logique, que j’aimerais avoir tôt ou tard… Tant qu’à savoir, qu’on nous explique également les déterminants de la rentabilité du service voyageurs à la SNCB. Il sera nécessairement question de coûts et de recettes. Le nombre de voyageurs doit bien figurer parmi ces déterminants. Et j’ose croire que les coûts d’un train roulant à vide sont à peu près les mêmes qu’un train embarquant, çà et là, quelques voyageurs. Ce ne sont tout de même pas les huit minutes de coût salarial pour deux employés, celles dont la SNCB ferait l’économie si un train à vide arrive plus vite à destination qu’un train marquant l’arrêt partout, qui sont déterminantes… ?

    Tout ça pour dire qu’il y a dans le mystère des trains vides une vérité qui m’échappe. Et qui permettrait peut-être d’expliquer pourquoi la SNCB souhaite faire l’économie, dès décembre, de deux trains pas si vides, ramenant chez eux des gens bien, fatigués ou juste retardés !

    ligne 130a,lobbes,trains vides,gare,sncb,charleroi-sud,erquelinnes

    (ci-dessus: Il était 10h30 le 16 mai 2014 quand l'automotrice 961, assurant un train vers Erquelinnes, a fait son entrée en gare de Landelies.)

  • Avec l'aide de navetteurs.be

    Après avoir lancé ce blog et envoyé des courriers à Messieurs Paul Furlan (Bourgmestre en titre de Thuin, Ministre wallon des Pouvoirs Locaux, de la Ville et du Tourisme) et Marcel Basile (Bourgmestre de Lobbes), j'ai démarré une pétition. Ensuite, j'ai demandé de l'aide à navetteurs.be, dont je suis membre et avec qui je collabore depuis près d'un an. Grâce à eux, la pétition a commencé à circuler. A l'heure où j'écris ce mot, 361 personnes avaient déjà signé...

    Il se dit que c'est déjà la semaine prochaine que la SNCB prendra connaissance des observations, remarques et critiques formulées par navetteurs.be et les autres associations d'usagers. C'est dire s'il faut frapper fort - et maintenant!

    Il semblerait que La Nouvelle Gazette consacrera dans son édition de demain un article à la problématique de la suppression des trains en soirée sur la ligne 130A. J'ai également expliqué à la journaliste le problème des correspondances entre les trains arrivant de Tournai, Mons et La Louvière et ceux démarrant vers Thuin, Lobbes, Erquelinnes. 

    Je vous donnerai un aperçu plus détaillé de la problématique des correspondances dans les jours prochains.

    En attendant, je me joindrai à navetteurs.be pour une action en gare d'Erquelinnes ce vendredi 6 juin en matinée. Des tracts seront distribués, et les média ont été invités. J'en ferai rapport ici, dès vendredi soir.

    Le combat continue, plus fort encore, car personne ne peut se satisfaire de ce que la SNCB propose pour la ligne dès le mois de décembre...

    LTDE6.JPG

    (ci-dessus: le point d'arrêt de Marchienne-Zône, photographié ici le 7 juin 2009, figure parmi les plus insalubres de Wallonie, selon une étude menée par navetteurs.be.)

  • A Charleroi-Sud, vous courrez d'un quai à l'autre en décembre!

    ligne 130a,train,gare,sncb,correspondances,charleroi-sud

    Les élections sont passées et ceux qui nous dirigeront demain sont occupés à s'accommoder. En Belgique, cela peut prendre du temps... 

    Alors, en attendant, autant laisser monter la colère... ensemble!

    J'ai examiné les correspondances entre les trains à Charleroi-Sud, telles qu'elles seront dès le 14 décembre prochain. Les voyageurs qui arrivent par le train en provenance de Lille, Tournai et Mons auront deux (2) minutes pour passer de la voie 7 à la voie 11 et embarquer dans le train à destination de Thuin, Lobbes et Erquelinnes.   

    C'est ainsi qu'étant parti de Tournai à 17h45, ou de Mons à 18h18, vous arriverez à Charleroi-Sud à 18h52 SI LE TRAIN EST A L'HEURE. Si pas, il sera trop tard. Vous aurez raté le DERNIER train du jour vers Erquelinnes, parti à 18h54 et s'éloignant déjà vers Marchienne-Zône! 

    Deux minutes entre deux trains? A la SNCB, même quand les trains sont à l'heure, on estime la durée minimale d'une correspondance à cinq minutes. Vous pouvez le vérifier aisément à travers le module Billets et horaires sur leur site...

    Aux personnes qui ne courent plus dans les escaliers, la SNCB dira sans doute qu'il fallait prendre un train plus tôt...